« Que va-t-on faire maintenant ? » L’avenir incertain des déplacés au Kurdistan irakien

Catégories Irak

Début août 2014, des centaines de milliers de personnes fuient en direction du Kurdistan irakien. Depuis la région de Mossoul, depuis le Sinjar, elles affluent notamment en direction du gouvernorat de Dohuk. La ville de Zakho accueille rapidement plus de 100.000 personnes. Arrivées dans un état de grande détresse, après avoir tout perdu, les familles se regroupent partout où elles le peuvent. Toutes les écoles de la ville, les parcs mais surtout des centaines de maisons et immeubles en construction sont occupés depuis le début du mois d’août.

Les déplacés vivent dans des conditions extrêmement précaires, tout particulièrement ceux qui demeurent dans les espaces ouverts. Les bâtiments en construction présentent un environnement où les dangers sont multiples. Les lieux ne présentent aucune sécurité pour des enfants qui errent d’un étage à un autre entre clous rouillés et pierres branlantes. Les installations sanitaires et l’accès à l’eau ne tiennent qu’à la capacité des organisations humanitaires et des autorités locales à les mettre en place et l’arrivée de l’hiver, dans des lieux ouverts au vent et à la pluie ne fera qu’aggraver la situation.

Ces photos ont toutes été prises à Zakho, dans deux groupes de bâtiments en construction, « Dalal City » et « Dabin City ». A chaque rencontre, c’est la même question qui revient sans cesse : « que va-t-on faire maintenant ? Où peut-on aller ? »

Florian Seriex is a French photojournalist currently based out of Amman, Jordan and is represented by SIPA Press. He moved to Amman in October 2014 and is the Regional Communication Advisor with international NGO Action against Hunger. He was previously based in Iraqi Kurdistan and Syria.