« La Syrie est là, juste de l’autre côté de la montagne »… L’oeil se perd dans la roche, comme à la recherche d’un cailloux familier, souvenir d’une époque lointaine où l’on vivait en paix. Mais aujourd’hui, le quotidien c’est l’exil et la vie dans ce camp où les tentes s’entassent dans le froid et la misère. Au bord d’une route en construction, des dizaines de familles ont trouvé refuge.